Construire une mini éolienne pour installation à faible consommation

eolienne-faible-puissance
Temps de lecture : 3 minutes

Un petit générateur éolien qui peut être installé sur un balcon ou sur le toit, capable de fournir de l’électricité à stocker dans des accumulateurs afin d’alimenter, par exemple, le système de vidéosurveillance lorsqu’on n’a pas une source d’alimentation près de l’installation ou lorsqu’on coupe l’alimentation principale de la maison lors de notre absence.

L’utilisation des petites éoliennes est possible pour alimenter des petites installations, par exemple dans la campagne pour alimenter de petites pompes à eau et d’autres installations qui ne peuvent pas être directement connectés au réseau électrique principal.

Ce type de générateurs agit comme des chargeurs pour une ou plusieurs batteries, dans lesquelles l’énergie excédentaire est stockée pour être utilisée par exemple la nuit pour alimenter les lampadaires. Le projet que nous allons illustrer est né dans ce contexte et il a été conçu pour produire une petite quantité d’électricité pour alimenter des appareils à faible consommation, en stockant l’énergie dans une batterie ou un groupe de batteries pour garantir un courant électrique permanent même lorsque le vent est absent ou faible.

Contrairement à un système photovoltaïque, qui nécessite de nombreuses heures de lumière pour une efficacité maximale (étant donc plus efficace au printemps ou en été), une éolienne peut être utilisée toute l’année, en hiver et la nuit, car le vent n’a pas de temps ou saisons.

L’éolienne que nous proposons n’est pas le type d’hélice classique que l’on voit sur les toits des maisons ou, à plus grande échelle, sur des collines, mais une variante appelée «éolienne à axe vertical» qui se distingue parce que le rotor tourne horizontalement et l’essieu est vertical. Ces éoliennes sont très pratiques car adaptées aux petits espaces et donc à installer sur les balcons, terrasses etc. et ce sont généralement des générateurs de faible puissance, bien que, dans certaines installations, nous puissions utiliser des systèmes plus puissants que ceux utilisé dans les éoliennes verticales typiques pour un usage domestique ou urbain et pour la récupération d’énergie en général.

La conversion d’énergie mécanique se fait à travers un moteur électrique à courant continu à balais, d’une puissance de 55 W, pouvant être alimenté jusqu’à 120 Vc et caractérisée par une rotation de vitesse de 2500 rpm. Donc puisque le moteur sera utilisé pour produire de l’électricité, nous n’aurions pas à l’alimenter mais à le connecter à l’aide de deux fils afin d’en tirer de l’électricité, qui sera produite lorsque le vent fera tourner son arbre.

Nous avons choisi ce moteur en raison de la très faible résistance opposée à la rotation de l’arbre, à tel point que nous pouvons le faire tourner sans effort simplement en le touchant légèrement, tout en obtenant une tension de sortie acceptable.

Nous avons créé une petite éolienne verticale, comme vous pouvez le voir sur le schéma (au dessous). la structure principale (c’est-à-dire le cadre) a été réalisée avec des tubes en aluminium carrés de 23,5 x 23,5 mm, coupée sur mesure (quatre ont une longueur de 43,5 cm, sept une longueur de 19,5 cm et une de longueur de 16,5 cm, placée cote motrice) L’ensemble est maintenue en place avec des petits supports en plastique.

Les barres, le moteur électrique, les roulements et la barre filetée ont été assemblés à l’aide de pièces conçues avec Google SketchUp et imprimées en ABS à l’aide d’une imprimante 3D qui, dans notre cas est l’imprimante 3Drag.

Cet article est publié seulement pour vous donner une idée. Pour en-savoir sur ce projet, vous pouvez également consulter le site source à l’adresse suivante : https://www.open-electronics.org/mini-wind-turbine/  (CC BY-SA 4.0)